A laboratory protocol to evaluate potential chemical interferences in flotation circuit applications

CIM Journal, Vol. 7, No. 2, 2016

B. G. Cousins and B. O’Rourke
Formerly of Ashland Water Technologies, Mississauga, Ontario, Canada

C. Spence
Formerly of Hudbay, Flin Flon, Manitoba, Canada

http://dx.doi.org/10.15834/cimj.2016.14

:

Some non-flotation chemicals are added to flotation circuits directly and indirectly to control issues such as scaling and dust in other areas of the operations. Since dosage levels are generally not high, a standard laboratory float test may not be able to determine the effect of a specific chemical on the productivity of the flotation circuit. This paper presents a laboratory testing protocol that uses kinetic float studies to test the effect of normal to extreme doses of antiscalant and dust chemistries (5–100 g/t). Results indicate that this protocol helps to predict potential interference by a particular chemistry on the flotation circuit.

Certains produits chimiques ne servant pas à la flottation sont ajoutés directement et indirectement aux circuits de flottation afin de contrôler des problèmes tels que l’entartage et la poussière dans d’autres secteurs des opérations. Étant donné que les niveaux de dosage sont généralement faibles, un essai standard de flottation en laboratoire pourrait ne pas être en mesure de déterminer l’effet d’un produit chimique spécifique sur la productivité du circuit de flottation. Le présent article définit une procedure d’essai en laboratoire qui utilise des études cinétiques de flottation pour vérifier l’effet de doses normales à extrêmes de produits chimiques antitartre et anti-poussière (5 à 100 g/t). Les résultats indiquent que ce protocole aide à prédire l’interférence potentielle d’un produit chimique particulier sur le circuit de flottation.

Keywords: Chemicals, Flotation, Interferences, Kinetics, Cinétiques, flottation, interférences, produits chimiques
$20.00