Copper prestrip to copper cyanide

CIM Journal, Vol. 8, No. 1, 2017

S. N. Dixon
SND Consulting, Tucson, Arizona, USA

http://dx.doi.org/10.15834/cimj.2017.7

:

Maximizing the value of each tonne of processed ore is the goal for all operations. Cyanidation processing of gold-copper ores has been challenging since its first use in 1889. The current practice treats a bleed or the total flow of mill solution to recover copper as copper sulfide (by sulfidization, acidification, recycling, and thickening), or to recover the cyanide (by acidification-volatilizationneutralization). The process presented uses the adsorption of copper cyanide by carbon and the selective elution of copper from carbon to concentrate copper into a smaller stream. Copper contained in the smaller stream is precipitated as copper cyanide.

Toutes les exploitations ont pour objectif commun d’optimiser la valeur de chaque tonne de minerai traité. Depuis sa première utilisation en 1889, la méthode de traitement par cyanuration des minerais aurifère et cuprifère s’est révélée complexe. La pratique actuelle traite la saignée ou le débit total d’une solution de traitement du concentrateur pour récupérer le cuivre sous la forme de sulfure de cuivre (par sulfuration, acidification, recyclage et épaississement), ou pour récupérer le cyanure (par acidification, volatilisation et neutralisation). Le procédé présenté dans cet article utilise l’adsorption sur charbon actif de la solution de cyanure de cuivre et l’élution sélective du cuivre depuis le charbon pour concentrer le cuivre en un plus petit jet. Le cuivre contenu dans ce plus petit jet est précipité sous forme de cyanure de cuivre.

Keywords: Activated carbon, Copper cyanide, Elution,  charbon actif, cyanure de cuivre, élution
$20.00