Failure mechanism of resin-anchored rebar in potash

CIM Journal, Vol. 7, No. 4, 2016

D. Neely
Agrium Mine, Vanscoy, Saskatchewan, Canada

D. Milne and L. R. Feldman
University of Saskatchewan, Saskatoon, Saskatchewan, Canada

C. Smith
Potash Corporation of Saskatchewan Inc., Saskatoon, Saskatchewan, Canada

http://dx.doi.org/10.15834/cimj.2016.23

:

Resin-anchored rebar is commonly used for rock support in mining. The rock properties and environment determine the average bond strength, allowing mine engineers to select the appropriate length and installation pattern for the support. In weak material such as potash, the average bond strength tends to be lower than for a typical hard-rock installation. Determining the failure mechanism by which the support fails in soft-rock applications could lead to improved bond strength and better calculated installed support capacity. This paper reports on research conducted at a potash mine in Saskatchewan and analyzes the failure mechanism of the support.



Dans les mines, les barres d’armature enduites de résine sont fréquemment utilisées pour soutenir le roc. L’environnement et les propriétés du roc déterminent la résistance moyenne d’adhésion, permettant ainsi aux ingénieurs miniers de choisir la longueur de barre appropriée et le diagramme d’installation du soutien. Dans des matériaux faibles, tels que la potasse, la résistance moyenne d’adhésion tend à être plus faible que pour une installation typique dans de la roche dure. La détermination du mécanisme de rupture selon lequel le soutien fait défaillance dans des roches tendres pourrait conduire à une meilleure force d’adhésion et à un meilleur calcul du soutien installé. Le présent article fait état de la recherche effectuée dans une mine de potasse en Saskatchewan et analyse le mécanisme de défaillance du soutien.

Keywords: Bond strength, Potash, Reinforcing bar (rebar), Support capacity, Barre d’armature, capacité de soutien, potasse, résistance d’adhésion
$20.00