Communicating geological engineering results to manage slope instability

CIM Journal, Vol. 8, No. 2, 2017

M. Foster and R. Yost
Teck Coal, Sparwood, British Columbia, Canada

http://dx.doi.org/10.15834/cimj.2017.10

This paper describes a case study that illustrates how detailed geological engineering results were communicated to address a range of stability challenges in a producing mining environment. Instead of using standard geological engineering terminology, findings and recommendations were communicated as mine design options and mining responses to accommodate possible slope instabilities and associated risk. The resulting medium- to long-range mine plan integrated the potential slope instabilities and associated mining responses to provide a higher probability of planned resource extraction. It also reduced the potential for long-lasting production and processing delays.

 

Cet article décrit une étude de cas illustrant l’intérêt de la communication de résultats détaillés de géologie appliquée pour résoudre un éventail de difficultés relatives à la stabilité dans un environnement minier en production. Plutôt que d’utiliser une terminologie classique de géologie appliquée, les résultats et les recommandations ont été communiqués sous forme d’options pour la conception d’une mine et de réponses dans le contexte minier permettant de surmonter les éventuelles instabilités des pentes et les risques associés. Le plan de mine sur le moyen à long terme qui a résulté intégrait les instabilités potentielles des pentes ainsi que les réponses connexes dans le contexte minier afin de renforcer la probabilité de l’extraction des ressources prévue. Il réduisait également la possibilité de retards durables dans la production et le traitement.

Mots Clés: Geological engineering, Mine planning, Regressive failure, Strain, aménagement des mines, géologie appliquée, rupture régressive, tension
$20.00